Les postures de yoga pour enfants

Les lettres de l’alphabet en yoga

Par Inès Delcourt , le octobre 22, 2021 , mis à jour le octobre 29, 2021 - 4 minutes de lecture
Positions yoga lettres alphabet

Bhumi Pada Mastakasana (demi-poratoire ou pose de la lettre A)

  • Asseyez-vous en vajrasana, puis prenez la pose du chat en gardant les jambes jointes. Placez la couronne de la tête sur le sol entre les mains.
  • Redressez les genoux, levez les fesses et ramenez les talons au sol, si possible, de façon à être en équilibre sur la tête et les pieds.
  • Levez les bras et tenez les genoux avec les mains. Maintenez la position aussi longtemps que possible.
  • Abaissez les mains en arrière du clown vers le sol, pliez les genoux et la corne en arrière dans la pose du chat, puis asseyez-vous en arrière du clown sur les talons en vajrasana.
  • La respiration doit être normale tout au long de la pratique. Vous pouvez poursuivre avec tadasana, le contrepoids de cette asana.

Contre-indications : Les personnes souffrant d’hypertension, de problèmes cardiaques ou de myopie sévère ne devraient pas pratiquer cet asana.

Bienfaits : Cet asana est bénéfique en cas d’hypotension artérielle. Elle aide à atteindre l’équilibre nerveux, renforce les muscles de la tête et du cou et apporte du sang au cerveau. C’est une bonne pose préliminaire pour sirshasana, la pose du poirier.

Note sur la pratique : Assurez-vous qu’il y a suffisamment de rembourrage doux sous la tête.

Ardha Padma Padmottanasana (étirement des jambes en demi-lotus ou pose de la lettre L)

  • Asseyez-vous en position de base avec les jambes tendues vers l’avant. Pliez le genou gauche et placez le pied gauche sur la cuisse droite, en demi-lotus.
  • Pliez le genou droit et posez le pied à plat sur le sol. Levez la jambe droite et placez les mains sous la cuisse. Fixez le regard sur un point visible devant le corps.
  • Redressez lentement la jambe droite et tenez-vous en équilibre sur l’arrière des fesses.
  • Gardez les bras près du corps tout en serrant la jambe.
  • Tenez le plus longtemps possible.
  • Tuen plie à nouveau le genou droit en ramenant le pied au sol.
  • Tendez les jambes devant vous et détendez-vous.
  • Répétez le processus avec le pied droit sur la cuisse gauche. Exercez-vous jusqu’à 5 fois avec chaque jambe.

Avantages : Cette asana prépare les jambes pour padmasana (la pose du lotus) et aide à atteindre l’équilibre nerveux et la concentration.

Eka Padasana (pose d’un pied ou de la lettre T)

  • Tenez-vous droit, les pieds joints.
  • Levez les bras directement au-dessus de la tête et croisez les doigts.
  • Penchez-vous lentement en avant, en gardant le tronc et la tête dans l’axe des bras tendus.
  • Levez simultanément la jambe gauche vers l’arrière, en gardant la jambe droite et dans l’axe du tronc.
  • La pose finale est atteinte lorsque la jambe gauche, le tronc, la tête et les bras se trouvent sur une ligne droite et horizontale.
  • La jambe droite doit être droite et verticale. Concentrez votre regard sur les bandes.
  • Restez dans la pose finale aussi longtemps que possible, puis revenez lentement à la position de départ.
  • Répétez le mouvement en levant la jambe droite vers l’arrière.

Avantages : Cet asana renforce les muscles des bras, des poignets et des jambes. Elle détend le bas du dos et aide à atteindre la coordination nerveuse.

Vajroli Mudra Asana (attitude du tonnerre ou pose de la lettre V)

  • Asseyez-vous en position de base avec les jambes tendues devant le corps, mais avec les paumes à plat sur le sol à côté des fesses, les doigts pointant vers l’avant du corps.
  • Levez lentement les jambes et déplacez le poids vers l’arrière sur les fesses, en penchant le torse et la tête légèrement en arrière.
  • L’un est en équilibre sur les fesses.
  • La tête doit rester dans l’axe du torse.
  • Maintenez la position aussi longtemps que possible, puis ramenez lentement les jambes vers le sol et détendez-vous.
  • Lorsque l’équilibre est atteint, les bras peuvent être levés parallèlement au sol.

Avantages : Cet asana ne doit pas être pratiqué par une personne souffrant de maladie glissée. Il active les organes abdominaux et renforce les muscles abdominaux. L’équilibre et la concentration sont développés.

Inès Delcourt