Découvrez 15 postures de yoga pour votre enfant

Nombreux sont les parents qui décident d’initier leurs enfants au yoga, et cela, dès le plus jeune âge. Lorsqu’elle est bien adaptée aux enfants, cette pratique ancestrale permet de développer souplesse, coordination, confiance en soi, créativité et l’imagination.

Une séance de yoga pour enfant se déroule en 3 temps. Dans un premier temps, votre bambin se concentrera et focalisera son attention sur les différentes parties de son corps (pied, genou, jambe, hanches, colonne vertébrale, épaules).

Ensuite, votre enfant effectuera ce que l’on appelle des postures : ce sont des exercices qu’il ou elle va effectuer en suivant une série de mouvements et en adoptant des positions ludiques avec son corps.

Enfin, dans un 3ème temps, viendra une session de détente au cours de laquelle il écoutera une histoire relaxante et pourra être amené à lacher les tensions et pourquoi pas s’endormir grâce au yoga. Dans la suite de cet article, vous allez découvrir tous nos conseils pour une séance réussie ainsi que les postures de yoga les plus connues.

Combien de postures différentes de yoga existe-t-il ?

Le yoga est une discipline très prisée, et il y a des positions variées pour répondre à tout type de besoin. Il existe différentes catégories de postures, qui ont chacune un but différent :

  • les postures motrices permettent d’améliorer la coordination,
  • les postures respiratoires améliorent la respiration,
  • les postures de concentration tendent à renforcer la concentration.

Les postures de yoga sont nombreuses et variées, il existe des centaines de postures différentes. Selon les techniques utilisées et la présence ou non d’accessoires, on peut parler tantôt de pose hatha, tantôt de posture āsana, tantôt d’asana bhājanā.

Pour en savoir plus sur les différentes poses de yoga, vous pouvez vous rendre sur le site canadien Yoga-Québec.ca qui réprertorie de manière intéressantes les 100 principales postures de yoga par l’intermédiaire d’un guide. Vous y trouverez des infromations sur les différentes poses selon les écoles du yoga telles que le Hatha Yoga, le Vinyasa Yoga, le Ashtanga Yoga ou encore le Kripalu Yoga.

Ce guide présentant les 100 meilleures postures de yoga est bien réalisé (comme l’ensemble du site d’ailleurs) et vous permettra de vous initer à la pratique du yoga en ayant une parfaite connaissance des poses et des postures principalement réalisées dans la pratique du yoga.

Le Guide Yoga est un manuel pour débuter le yoga. Il est possible de trouver dans ce livre les 100 postures principales, mettant en avant les exercices pour la colonne vertebrale et faisant la part belle aux meilleures postures de yoga. Ce livre met également en lumière les bienfaits pour l’ensemble du corps de la pratique du yoga, en mettant l’accent sur le travail de postures et la réalisation d’exercices pratiques. Des schémas détaillés permettent d’aider à comprendre les positions.

Quels sont les bénéfices de la pratique des postures de yoga ?


Les postures de yoga, contrairement à ce que beaucoup pensent, ne permettent pas seulement d’alléger le stress ou améliorer l’habilité physique. Ces exercices peuvent aussi être une excellente manière de régler les maux d’estomac et les troubles intestinaux.

Pourquoi ? Parce que la nourriture a tendance à rester en place trop longtemps et il est donc moins facile pour les muscles abdominaux de faire leur travail. Les exercices de yoga permettent aux muscles abdominaux de fonctionner plus efficacement et peut-être même de diminuer les soupçons d’ulcères.

La plupart des postures de yoga font travailler la zone lombaire et étirent la colonne vertébrale qui, si elle est trop courbée ou douloureuse, peut être responsable du mal. Les postures qui sollicitent le ventre permettent également de soutenir votre vessie.

Celles et ceux qui décident d’apprendre à effectuer un certain type de postures doivent avoir une bonne connaissance du corps afin de savoir comment ils se positionnent durant cette posture sans risquer de blesser certains endroits sensibles (dos, coudes, genoux…).

Quelles recommandations avant que votre enfant n’effectue ses postures de yoga ?

Le temps de maintien de chaque posture dépend en partie de l’âge. Les plus jeunes, 3 à 4 ans, peuvent tenir environ 4 à 5 temps de respiration avant de passer à la suivante tout en comptant leurs respirations. La qualité de chaque respiration est importante, elle sera calme et régulière.

Comment se déroule une séance de yoga pour enfant ?

Jusqu’à 6 ans, une séance de yoga ne devra logiquement pas dépasser 45 minutes. Avec cette durée,  elle leur sera plus profitable car leur attention sera toujours présente et l’enfant sera plus concentré pour réaliser doucement et avec sérénité chaque posture qui lui sera expliquée.

Comment habiller votre enfant pour une séance de yoga ?

Pour être à l’aise lors de sa séance de yoga enfants et pour exécuter le plus facilement possible les postures, mieux vaut être habillé de vêtements larges et confortables pour favoriser des mouvements amples. Aussi, comme dans toute pratique physique, il est important d’espacer cette activité d’au moins 1h avec un repas pour ne pas avoir le ventre plein.

Avant de démarrer, je souhaitais partager avec vous ces découvertes :

Tout d’abord, un jeux de cartes où chaque carte correspond à une posture pour votre enfant : idée génial et cette boite de cartes a la cote au vue des commentaires et avis.

Pas cher, ludique et bien illustré :  52 postures de yoga pour les enfants d’Emmanuelle Poliméni .

Le principe est top : on tire au sort une carte et l’enfant doit réaliser la posture … Vraiment idéal pour s’initier en jouant, une très bonne idée !

Sinon, si vous souhaitez un livre plus complet qui détaille les postures où le professeur de yoga vous guide pour les réaliser avec votre enfant, c’est cet ouvrage qu’il vous faut, les techniques de respiration y sont également abordées : Yoga Kids : plus de 40 séances ludiques en famille de Mark Singleton, professeur de yoga. J’en parle là.

Un petit troisième et aussi un beau coup de cœur pour moi avec cette fois-ci des fiches très bien réalisés détaillant les postures à réaliser, leurs bienfaits et des conseils très utiles le tout dans un beau coffret : Mon imagier yoga : 30 postures ludiques de A à Z.

Comment le yoga aide les enfants à se détendre?

Le yoga enseigne la discipline et la concentration. Il est reconnu que les enfants peuvent mieux se concentrer sur leurs devoirs après avoir fait du yoga parce que leur esprit est plus calme et détendu. Apprendre les postures de yoga anti-stress et faire de l’exercice pour rester en forme est bénéfique pour les enfants. Ils sortiront apaisés et serein de leur séance de yoga.

Quelques postures de yoga pour enfant

Voici 15 postures de yoga que vous pourrez proposer à votre enfant pour l’amener tout doucement à la pratique régulière du yoga.

Le salut au soleil : permet de bien commencer la journée.

Debout, les pieds joints, votre enfant doit tendre les bras vers le soleil. Puis les baisser devant lui et s’accroupir jusqu’à poser les mains au sol en gardant les pieds bien à plat. Puis il repart dans l’autre sens jusqu’à revenir à la position de départ.

La posture de la chandelle : améliore la circulation sanguine et renforce le corps

Une posture idéale pour renforcer l’ensemble du corps de l’enfant et favoriser la circulation sanguine

C’est une posture que les enfants aiment faire car elle a quelque chose de naturelle.

Elle est moins simple que la précédente, la posture de l’arbre mais ils arriveront à la faire de manière naturelle.

C’est une position du corps au yoga très connue et essentielle : elle lui apportera de nombreux bienfaits   On s’allonge sur le sol, les jambes jointes et les bras le long du corps.

Ensuite, il devra lever les jambes à la verticale en gardant les pieds joints et les jambes tendues. Puis il devra placer ses mains sous ses lombaires pour décoller les fesses du sol (s’il débute, ne pas faire cette étape).

Il retournera enfin à la position de départ en redescendant lentement sans oublier de maintenir le dos avec ses mains vertèbre après vertèbre en finissant tranquillement en déposant ses mains à plat le long de son corps .

La posture de la montagne : améliore la posture générale

Cette posture est bien souvent le point de départ de toutes les positions debout en yoga. L’enfant doit se tenir debout, bien droit, les talons légèrement séparés. Il doit ensuite lever ses orteils du sol et les reposer lentement un à un. Il devra ensuite balancer son poids de gauche à droite, d’avant en arrière puis finalement venir reprendre la position de départ.

L’arbre : équilibre, assouplissement et concentration

Votre enfant doit se mettre debout, en relevant une jambe : il posera le plat du pied contre sa cuisse. Ensuite, il joindra les mains devant sa poitrine et lèvera les bras au-dessus de sa tête en respirant profondément. Il retournera à la position initiale. La posture de l’arbre est gratifiante, valorisante : il sera content et fier de la réaliser. En équilibre sur sa jambe, l’enfant se transforme en arbre grand et solide et assouplie en même temps de nombreuses articulations comme celles des hanches et des genoux, des chevilles, … .

La posture du  chat : pour se détendre, s’étirer le dos comme un félin et tonifier son dos

L’enfant fait le dos rond en expirant

C’est une posture très connue et facile à faire : l’enfant s’amusera et celle-ci lui fera le plus grand bien. L’enfant se met à quatre pattes sur ses genoux, le doc creusé, la tête levée. Puis il expire profondément en arrondissant le dos en en relâchant sa tête avant de revenir à la position de départ en expirant. cette posture est dédiée au dos et tonifiera particulièrement la colonne vertébrale de votre enfant. L’enfant prend conscience de la souplesse et de l’élasticité de son dos, un excellent réveil musculaire aussi bien à réaliser par les parents.

La posture de l’enfant parfois appelée aussi de l’escargot : un temps de relaxation

Tête au sol et bras le long du corps la posture de l’enfant procure quelques minutes de calme et de relaxation

La posture de l’enfant est idéale pour finir une séance de yoga. Il se pose, genoux au sol, en boule, la tête posée juste devant et les bras relâchés le long du corps, paumes vers le haut. On restera dans cette position le temps que l’on souhaite les yeux fermés, jusqu’à ce sentir totalement détendu. Le corps, les épaules et les bras sont relâchés.

Voici une vidéo très instructive qui vous donnera comment se mettre dans cette position qi est vraiment la posture relaxante par excellence pour l’enfant :

La posture de la tortue : parfait pour se calmer et prendre conscience de son corps

Asseyez vous avant de pouvoir réaliser la position de la tortue

Demandez à votre enfant de s’asseoir en tailleur puis de mettre ces deux pieds l’un contre l’autre. Ensuite, il devra glisser les mains et les avant-bras sous les mollets étirés loin derrière. L’étape suivante est de tourner la paume des mains vers le haut de rentrer la tête et de courber le dos en descendant le menton vers la poitrine ! Voici une jolie tortue ! Rester ainsi deux minutes puis se déplier pour sortir de sa carapace. La fin de la posture se fait tout en douceur.

La grenouille : pour assouplir les articulations en douceur et s’échauffer

L’enfant doit tout d’abord s’accroupir puis poser ses mains à plat entre les pieds : voilà une jolie grenouille. Ensuite, demander lui de sautiller en gardant les mains bien collées au sol. L’étape suivante est de commencer doucement à déplier ses jambes en appuyant sur ses pieds jusqu’à se retrouver debout ! Vous l’avez deviné c’est un très bon échauffement. C’est un exercice que l’enfant fera en ‘amusant car il reproduit de suite les bonds et sauts de la grenouille.   Ce qui est encore plus génial c est qu’il rira à vous voir faire de même. Ensuite, on coasse tous ensemble, le top !

L’arbre dans le vent : la posture idéale pour se détendre

L’enfant doit se tenir droit les deux pieds bien plantés dans le sol et les bras relâchés le long du corps. Ensuite, il faut balancer doucement les bras d’un côté à l’autre, un coup devant, un coup derrière, en changeant de bras à chaque fois. Ensuite, le vent augmentera, c’est la tempête ! Les bras doivent s’agiter dans tous les sens, mais le corps doit rester bien droit. Pour finir, le vent se calme, et les bras aussi, jusqu’à ce qu’ils ne bougent plus du tout.

La posture du serpent : parfaite pour calmer les soucis de digestion

L’enfant doit s’allonger sur le sol, les jambes tendues et les bras le long du corps, une joue posée par terre. Il doit ensuite tourner son visage vers le sol et poser ses mains de chaque côté de celui-ci.

Ensuite, on relève doucement la tête en poussant sur les bras jusqu’à ce que le dos se creuse légèrement. Puis on redescend doucement pour retrouver la position de départ.

Le sapin : idéale pour étirer la colonne vertébrale tout en douceur

Ici, pour cette posture, il faut se tenir bien droit, les jambes serrées et les bras le long du corps. Ensuite, vous lui demanderez de joindre les mains au niveau de sa poitrine en écartant bien les coudes.

L’étape suivant consiste à fléchir légèrement les jambes et à lever doucement les bras au-dessus de la tête en gardant les mains jointes : c’est la cime du sapin ! Ensuite une expire à fond en tentant ses jambes au maximum puis on revient à la position de départ en inspirant. Et on recommence le mouvement.

La bougie : favorise la concentration

L’enfant s’assoie sur ses talons les épaules relâchées. Il joint ses mains devant lui et ferme les yeux. Il étire ensuite les bras au-dessus de la tête pour figurer la flamme de la bougie. Puis il revient à la position initiale.

L’éléphant : pour assouplir la colonne vertébrale

Votre enfant doit se tenir debout, les pieds légèrement écartés. Il doit ensuite tenir ses mains devant son ventre et tendre le bras sur son nez , les doigts entrelacés : c’est la trompe de l’éléphant ! En inspirant bien fort, il doit remonter les bras au-dessus de la tête en gardant bien les doigts entrelacés. Puis, en expirant, il doit plier les genoux et redescendre les bras vers le bas en passant entre les jambes. Puis il balance la « trompe » d’avant en arrière et revient à la position initiale.

L’abeille : calme la nervosité !

Votre enfant doit s’asseoir les jambes croisées, les mains l’une sur l’autre : les ailes sont au repos. Ensuite, il doit monter tout doucement les bras et passer les mains derrière la tête, doigts croisés : les ailes sont déployées.

Ensuite, en inspirant votre enfant devra se pencher de droite à gauche : le coude droit en direction du genou gauche puis le coude gauche en direction du genou droit. Ensuite, il doit se redresser et retourner à la position de départ.

Le crocodile : permet de muscler le dos

Allongé sur le dos, jambes et bras ouvert, l’enfant doit se détendre. Puis, il croisera les jambes en posant le talon du pied droit sur la pointe du pied gauche. Ensuite, il faut basculer le bassin à gauche et la tête à droite. Pour finir, en expirant, il revient au centre puis fait le mouvement de l’autre côté, bassin à droite et tête à gauche. À répéter plusieurs fois.

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents