Les bienfaits du yoga pour enfants

Le yoga contre le mal de ventre pour enfants

Par Inès Delcourt , le septembre 10, 2021 , mis à jour le octobre 29, 2021 - 9 minutes de lecture
Yoga mal au ventre
Quels parents ne se sont jamais inquiétés du manque de concentration et des problèmes d’attention de leur enfant ? Sans cesse stimulés et souvent agités, nos enfants ne méritent-ils pas eux aussi un peu de relaxation et de détente ?

Dans ce groupe d’exercices, les enfants sont invités à synchroniser les mouvements physiques du corps avec une respiration profonde et détendue. La respiration et les mouvements du corps doivent être de même durée. Il faut rappeler à l’élève d’observer sa respiration et son rythme cardiaque avant et entre les exercices. Si l’un ou l’autre est rapide, il suffit d’attendre qu’il redevienne normal avant de commencer la posture suivante. La posture la plus relaxante est shavasana, mais elle peut être pratiquée en position assise ou debout.

Massage de la colonne vertébrale

Première étape :

  • Allongez-vous sur le dos, les jambes repliées jusqu’à la poitrine.
  • Enroulez les bras autour des genoux et tirez-les doucement vers la poitrine en expirant.
  • En inspirant, relâchez la traction sur les genoux, mais ne posez pas les pieds sur le sol. Cela donne lieu à un mouvement de balancement.
  • Répétez au moins 10 fois, puis étirez les jambes, en assumant shavasana.

Étape 2 :

  • Allongez-vous sur le dos comme pour l’exercice précédent, les jambes repliées vers la poitrine, en tenant les genoux avec les mains.
  • Tournez les genoux comme si vous dessiniez des cercles avec eux, 10 fois dans le sens des aiguilles d’une montre et 10 fois dans le sens inverse.
  • Expirez lorsque les genoux sont rapprochés du corps et inspirez lorsqu’ils sont éloignés du corps.
  • Une fois terminé, expirez en étirant les jambes et en assumant shavasana .
  • Cet exercice est bénéfique pour les nerfs et les muscles lombaires.

Jhulana Lurhakanasana (se balancer et rouler)

Étape 1 :

  • Allongez-vous sur le dos, les jambes repliées sur la poitrine.
  • Entrecroisez les doigts et serrez les jambes autour des genoux. Roulez le corps de sicle en sicle, en touchant le coude et le côté des jambes au sol.
  • Rouler vers la droite, puis vers la gauche, représente un tour. Faites 10 tours, en roulant très lentement et prudemment, en prenant conscience de toute la colonne vertébrale. Après avoir terminé, expirez en ramenant les jambes au sol.

Étape 2 :

  • Asseyez-vous en position accroupie, les fesses juste au-dessus du sol.
  • Entrecroisez les doigts des deux mains et enroulez-les autour des deux genoux. Balancez tout le corps d’avant en arrière sur la colonne vertébrale.
  • Essayez d’adopter une position accroupie sur les pieds lorsque vous vous balancez vers l’avant.
  • Faites 5 à 10 mouvements de va-et-vient.

Précautions : Utilisez une couverture pliée pour ne pas risquer d’endommager la colonne vertébrale et veillez à ne pas heurter la tête sur le sol en vous balançant en arrière. La tête doit être maintenue inclinée vers la poitrine.

Ne pas forcer.

Avantages : Cet exercice, qui masse le dos, les fesses et les hanches, est particulièrement bénéfique s’il est pratiqué le matin à la première heure. Il ne doit pas être pratiqué par les personnes ayant des problèmes de colonne vertébrale.

Supta Pawanmuktasana 1 (pose du jarret simple)

  • Allongez-vous en shavasana. Prenez conscience de l’ensemble de votre corps et assurez-vous qu’il est détendu et stable.
  • Pliez lentement le genou droit et ramenez la cuisse près de la poitrine.
  • Entrecroisez les doigts et placez-les sur le genou. Inspirez et tirez le genou aussi près que possible de la poitrine tout en retenant la respiration.
  • Expirez lentement, ramenez la jambe droite au sol et reprenez Shavasana.
  • Vérifiez la respiration et le rythme cardiaque. S’ils sont normaux, répétez la même procédure avec la jambe gauche.
  • Puis répétez avec les deux jambes ensemble.
  • La jambe droite, la jambe gauche et les deux jambes ensemble équivalent à un tour.
  • Entraînez-vous à faire 5 à 10 tours.

Avantages : En règle générale, les poumons sont vides lorsqu’on s’exerce à se pencher en avant ou à rapprocher les genoux de la poitrine, ce qui provoque une pression sur les poumons. Cependant, dans cet exercice, les poumons sont remplis. Le diaphragme étendu appuie doucement sur les organes abdominaux, ce qui stimule l’activation des récepteurs de pression et aide à éliminer la constipation et les flatulences.

Supta Pawanmuktasana 2 (pose du jarret)

  • Allongez-vous en shavasana.
  • Inspirez lentement, pliez le genou droit et ramenez-le près de la poitrine. Entrecroisez les doigts et placez-les sur le genou. En expirant, levez la tête et rapprochez le genou de la poitrine de sorte que le front ou le nez touche le genou. Maintenez cette position aussi longtemps que vous le souhaitez en retenant votre souffle. Inspirez et ramenez la tête au sol.
  • Détachez la jambe de la poitrine mais gardez-la pliée et serrée avec les mains. Veillez à ce que les épaules, la tête et le cou soient complètement détendus.
  • Expirez en relevant la tête, en rapprochant le genou de la poitrine de façon à ce que le front et le genou se touchent à nouveau. Inspirez en ramenant la tête au sol comme précédemment.
  • Pratiquez de 3 à 7 fois.
  • Tuen, en expirant, ramenez la jambe droite au sol et reprenez shavasana.
  • Lorsque le rythme cardiaque et la fréquence respiratoire sont normaux, répétez la même procédure avec la jambe gauche, puis avec les deux jambes ensemble.

Avantages : Cet exercice a une influence massante directe sur l’abdomen et les organes digestifs et est, par conséquent, fortement recommandé pour toute personne souffrant de flatulences et de constipation. Il renforce et détend les muscles du bas du dos et assouplit les vertèbres de la colonne vertébrale.

Chakra Padasana (rotation des jambes)

  • Allongez-vous en shavasana. Devenez calme et stable.
  • Levez la jambe droite à 5 cm du sol, en gardant le genou droit.
  • Faites 10 rotations de la jambe droite dans le sens des aiguilles d’une montre, en formant un grand cercle. Le talon ne doit pas toucher le sol pendant la rotation.
  • Respirez profondément.
  • Ramenez la jambe au sol.
  • Faites 10 rotations dans la direction opposée. Répétez la même procédure avec la jambe gauche.
  • Ensuite, faites tourner les deux jambes dans le sens des aiguilles d’une montre, puis dans le sens inverse, jusqu’à 5 fois.
  • Gardez le reste du corps, y compris la tête, à plat sur le sol.
  • Vérifiez toujours la respiration et le rythme cardiaque après avoir terminé les 10 rounds et laissez-les redevenir normaux avant de recommencer.
  • N’oubliez pas que l’articulation pelvienne est une rotule. Essayez donc d’obtenir un mouvement maximal pendant l’exercice, sans aucune tension.

Avantages : Bon pour les articulations de la hanche, l’obésité, la tonification des muscles abdominaux et spinaux.

Pada Sanchalanasana (vélo)

  • Allongée en shavasana, devenez calme et stable.
  • Levez la jambe droite et faites des mouvements de vélo comme si vous pédaliez en avant au moins 10 fois, puis reculez 10 fois.
  • Répétez la même chose avec la jambe gauche.
  • Puis faites un cycle avec les deux jambes, en alternant comme si vous faisiez du vélo. Respirez profondément. Gardez le reste du corps, y compris la tête, à plat sur le sol.
  • Après avoir terminé chaque partie de l’exercice, reposez-vous en shavasana jusqu’à ce que la respiration redevienne normale.
  • Ne pas forcer.

Avantages : Bon pour les articulations des hanches et des genoux. Renforce les muscles de l’abdomen et du bas du dos.

Shashankasana (pose de la lune ou pose du lièvre)

  • Asseyez-vous en vajrasana et placez les mains sur les genoux. Gardez la colonne vertébrale et la tête droites.
  • Apportez la conscience à l’ensemble du corps et devenez stable et détendu.
  • En inspirant lentement, levez les bras au-dessus de la tête, en synchronisant le mouvement des bras et la respiration. Gardez les bras écartés de la largeur des épaules.
  • Expirez lentement et penchez la jambe vers l’avant en faisant reposer la poitrine sur les cuisses et le front sur le sol devant les genoux.
  • Les bras restent tendus devant le corps et les paumes et les coudes reposent sur le sol.
  • Respirez normalement en maintenant la posture pendant 10 secondes. Inspirez en revenant lentement à la position debout, les bras tendus au-dessus de la tête.
  • Répétez jusqu’à 10 fois.
  • Après avoir inspiré et repris la position debout, expirez et ramenez les mains sur les genoux.
  • La respiration doit être lente et coordonnée avec les mouvements physiques.
  • La concentration peut se faire sur le chakra manipura, le plexus solaire ou la respiration naturelle.

Bienfaits : Cet asana (et la variation 1) est très efficace pour tonifier les muscles pelviens, détendre les nerfs sciatiques et réguler le fonctionnement des glandes surrénales. Shashankasana aide à soulager la constipation, la sciatique et la colère. C’est également un asana très efficace pour prévenir le sous-développement du bassin, et il est bénéfique pour éliminer les troubles sexuels en général.

Variation 1 : Asseyez-vous en vajrasana et tenez le poignet droit avec la main gauche derrière le dos.

  • Prenez conscience de l’ensemble du corps et devenez détendu et stable.
  • Inspirez lentement et profondément.
  • En expirant, penchez lentement le corps vers l’avant, en faisant reposer la poitrine sur les cuisses et le front sur le sol, devant les genoux.
  • Respirez normalement tout en maintenant la position pendant environ 10 secondes.
  • Inspirez profondément et remontez lentement le corps en position verticale.
  • Répétez jusqu’à 10 fois.

Variation 2 : Asseyez-vous en vajrasana et placez les poings devant le bas-ventre.

  • Laissez les petits doigts des poings reposer sur les genoux. Inspirez profondément.
  • En expirant, penchez lentement le corps vers l’avant pour poser la poitrine sur les cuisses et le front sur le sol, devant les genoux. Respirez normalement en gardant cette posture pendant environ 10 secondes.
  • Inspirez en revenant à la position verticale. Répétez jusqu’à 10 fois.
  • Pour plus de confort et une exécution plus facile, les personnes en surpoids peuvent placer les mains fiat sur l’abdomen.

Avantages : Cette variation masse et améliore l’efficacité des intestins et des organes digestifs et est particulièrement recommandée pour toute personne souffrant de constipation et de vent excessif.

Quels sont les bienfaits du yoga ? Les cours de yoga pour les petits ont de nombreuses vertus pour leur développement et leur santé. Les bienfaits du yoga pour enfants sont multiples. Les exercices et postures ont pour bénéfice d’améliorer les troubles suivants : Troubles de l’attention et de l’anxiété Sommeil perturbé et difficulté à s’endormir Alternative aux activités particulièrement stimulante et excitante comme la télévision ou les jeux vidéos Le yoga favorise un équilibre émotionnel se concentrer et développer son attention canaliser et gérer ses émotions apaiser et réduire le stress se sentir plus en confiance, gagner de la confiance en soi Des vertus au niveau physique mieux connaitre et prendre conscience de son propre corps, le sentir, le découvrir attirer attention sur l’importance de la respiration et apprendre à respirer améliorer sa souplesse grâce aux postures limiter ou éviter les problèmes de dos que l’enfant est susceptible de rencontrer

Inès Delcourt